>

Définition Général de l’anatomie et de la physiologie.

October 20, 2015 0 Comments

Les deux disciplines scientifiques complémentaires que sont l’anatomie et la physiologie touchent aux notions fondamentales qui permettent de comprendre l’organisme humain.

L’anatomie est l’étude de la structure des parties du corps et des relations qui s’établissent entre elles ; l’aspect concret de l’anatomie lui confère un certain attrait, étant donné qu’on peut observer les structures de l’organisme, les palper et les examiner de prés, sans être obligé de les imaginer.

La physiologie se penche sur le fonctionnement des parties du corps, c’est-a-dire sur la façon dont celles-ci jouent leur rôle et contribuent au maintien de la vie. En fin de compte, il n’est possible d’expliquer la physiologie qu’à partir des structures anatomiques sous-jacentes.

@Spécialités de l’anatomie

L’anatomie est un vaste domaine d’étude dont les nombreuses spécialités pourraient faire l’objet d’un cours complet.

L’anatomie macroscopique consiste a étudier les structures visible a l’œil nu (cœur, poumons, reins….).

L’anatomie régionale ou l’anatomie topographique, on examine simultanément toutes les structures (muscles, os, vaisseaux sanguins, nerfs….) d’une certaine région du corps.

L’anatomie des systèmes, on étudie séparément l’anatomie de chacun des systèmes de l’organisme : par exemple, l’étude du système cardiovasculaire = l’examen du cœur et des vaisseaux sanguins de tout le corps.

L’anatomie de surface, on observe les structures internes en relation avec la surface de  la peau. Tout comme un infirmier pour repérer les vaisseaux sanguins avant de prélever du sang ou de prendre le pouls.

L’anatomie microscopique, s’intéresse aux structures invisibles a l’œil nu. On examine au microscope des coupes extrêmement minces de tissus qu’on a colorés et montés sur une lame. L’anatomie microscopique comprend l’anatomie cellulaire « Cytologie », c'est-à-dire l’étude des cellules et l’histologie, qui porte sur la structure des tissus.

L’anatomie du développement, suit la transformation structurale de l’organisme qui se déroule tout au long de la vie.

L’anatomie pathologique ou l’anatomopathologie, porte sur les lésions causées aux structures de l’organisme par une maladie.

L’anatomie radiologique consiste a étudier des structures internes au moyen de la radiographie ou des techniques spécialisées de tomographie.

@Spécialités de la physiologie 

La physiologie englobe également un grand nombre de spécialités dont la plupart portent sur le fonctionnement de systèmes particuliers. Ainsi, la physiologie rénale étudie le fonctionnement des reins et de la production de l’urine, la neurophysiologie explique celui du système nerveux et la physiologie cardiovasculaire examine le fonctionnement du cœur et des vaisseaux sanguins. Alors que l’anatomie donne une image statique du corps, la physiologie met en évidence la nature dynamique de l’organisme.

En physiologie, on s’intéresse souvent a ce qui ce passe au niveau cellulaire ou moléculaire parce que les capacités fonctionnelles du corps dépendent du fonctionnement cellulaire, lequel dépend des réactions chimiques qui se déroulent a l’intérieur des cellules.

@Relation entre la structure et la fonction

Bien qu’on puisse étudier séparément l’anatomie et la physiologie ces deux disciplines scientifiques sont en réalité indissociable, car la fonction reflète toujours la structure. Autrement dit, un organe accomplit uniquement les fonctions que lui permet sa structure. C’est ce qu’on appelle le principe de relation entre la structure et la fonction.

 Par exemple le sang ne peut traverser le cœur que dans un sens parce que cet organe comporte des valves qui empêchent le reflux, et les poumons peuvent donner lieux aux échange gazeux parce qu’ils contiennent des alvéoles aux parois extrêmement minces.

En fin j’espère que c’est bénéfique [juste pour une culture médical] et merci.

Bibliographie :
-Anatomie et physiologie humaines (Elaine N.Marieb, Katja Hoehn) adaptation de la 8e édition américaine.

Vous pourriez aussi aimer

0 commentaires: