Linus Pauling chimiste lauréat du prix Nobel surnommé le pape de la vitamine C a défendu l'idée que la vitamine C (acide ascorbique) pourrait lutter contre une grande bande de maladies, dont  le cancer fait partie. Actuellement, une étude publiée en ligne le dernier mois par Science magazine rapporte que la vitamine C peut tuer les cellules tumorales qui portent un potentiel mutant et par conséquence cause le cancer commun.



Ces études ont montré chez les souris que la vitamine C peut freiner réellement la croissance des tumeurs mutantes. Si cet effet est valable  pour la race humain une grande variété de tumeurs manquantes d'un traitement efficace peut bénéficier finalement  d'un moyen thérapeutique.
On connait déjà par expérience que des fortes doses de vitamine C ne présente pas vraiment  des manifestations secondaires une chose qui est rassurante. Grace a ce contexte favorable  les essais cliniques peuvent avancer efficacement ce qui est en faveur des sujets atteints des cancers espérons  que cette étude mettra en terme leur souffrance.

Archive

Translation

Article en vedette

8 Aliments qui combattent le stress

Nous savons tous que la tension peut causer des ravages sur nos habitudes alimentaires. Mais des aliments convenables peuvent souvent aider...

Membres

Popular Posts

Articles Populaires